Navigation | Archive » 2009 » février » 18

Ankana87

ankana87

Juste pour les membres………

Nuage de catégories

Accessoires necessaires amitie belles images du net! Bienvenue cadeaux Calendrier de l'Avent coup de coeurs coup de gueule creations et si le monde... faune Flore genereux gourmandises géographie Histoire Humeur l'art Legendes et Mythes les enfants les logiciels gratuits le temps Merci Non classé photofiltre poesie romans sur la route tag un peu d'humour

Un Sourire

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup. Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent. Il ne dure qu'un instant, mais son souvenir est parfois éternel. Personne n'est assez riche pour pouvoir s'en passer, Et personne n'est trop pauvre pour ne pas le mériter. Il crée le bonheur au foyer, est un soutien dans les affaires et le signe sensible de l'amitié. Un sourire donne du repos à l'être fatigué, rend du courage au plus découragé, console dans la tristesse et est un antidote de la nature pour toutes les peines. Cependant il ne peut s'acheter, ni se prêter, ni se voler. Car c'est une chose qui n'a de valeur qu'à partir du moment où il se donne. Et si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux, donnez-lui le vôtre. Car nul n'a autant besoin d'un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

Un peu de liberté……….

DSC00593

Un peu de légèreté

Un peu de légèreté

passe le temps ……..

février 2009
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Un peu d’évasion………….

Un peu d'évasion.............

le grenier d’Ankana

Un peu d’eau………

DSC00580

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Recherchez aussi :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

AVERTISSEMENT

Tout commentaire que je jugerais insultant, discriminatoire, irrespectueux, vulgaire..........sera automatiquement supprimé de mon blog!!! Je prône le respect, la tolérance........et ne veux en aucune manière que mes enfants tombent sur de tels propos en venant sur le blog de leur maman!! Amicalement Ankana

18 février, 2009

Jules Supervielle

 Jules Supervielle dans poesie supervielle

Né à Montevideo, Jules Supervielle(1884-1960) posséda la double nationalité française et uruguayenne.Tout au long de sa carrière, il fut le symbole des liens spirituels qui unissent la France à l’Amérique latine.Sa double nationalité fut peut-être à l’origine de sa recherche permanente d’un point fixe et de son « angoisse de l’absence ».

                        m-Matisse dans romans

Supervielle a aussi écrit des romans et des contes pleins de poésie (l’homme de la pampa,1923; le voleur,1926; l’enfant de la haute mer ,1931; l’arche de Noé, 1938)et des pièces de théâtre (la belle au bois,1932; Bolivar,1936;Shéhérazade, 1949; Robinson ,1949)

9782070614868FS9782070299553

L’oeuvre poètique de Jules Supervielle :

Jules Supervielle découvre très jeune la poésie : à seize ans déjà , il publie une plaquette de vers (Brumes du passé,1900) où se révèle l’influence du symbolisme. Mais il évolue vite et , sans entrer dans aucune école, il entreprend cette « libération du langage « à laquelle se sont attachés les poètes de notre siècle.

Dans les poèmes de l’humour triste(1919), le premier de ses recueils majeurs, il peint avec amusement sa jeunesse. Toutefois , l’originalité de ses thèmes et de son style s’impose dans Débarcadères(1922), oeuvre dans laquelle l’âme voyageuse du poète s’épanouit, sa double nationalité faisant de lui un homme perpétuellement en transit.

                 matisse2

Il y dépeint son amour pour les grands espaces, pour la nature et pour la terre. En 1925, il écrit les poèmes de Gravitations-autre titre évocateur-, où il exprime sa quête d’un point fixe qu’il croit trouver auprès des morts. Il s’y décrit comme un être angoissé par la vie, prenant par exemple sur les animaux pour atteindre à la sagesse.Il évoque aussi les grands cycles de la terre qui se déroulent imperturbablement, tandis que les homme vivent , souffrent et meurent. Dans le Forçat innocent(1930), il cherche à appréhender la « vie souterraine » qui échappe à nos yeux et qui ne cesse de l’intriguer.

Supervielle est en outre aussi l’auteur de la fable du monde(1938), de ciel et terre(1942), d’oublieuse mémoire(1949) et de corps tragique(1959).

136-boeufetaneforatinnocent1

La recherche de « présences inconnues »:

La poésie aérienne de Supervielle témoigne de son désir de découvrir dans le monde des « présences inconnues ».S’il cherche à donner de la réalité une vision « nette », son écriture révèle un goût profond pour l’imaginaire et pour le mystère qui font en grande partie son originalité.

Pour peupler le vide de la terre , qu’il ressent profondément, Supervielle convoque des visions, des rêves, des ombres, des métamorphoses. Il crée un univers où se mêlent hommes , animaux et plantes-tous les êtres vivants participant pour lui de la même essence-, et d’où sont abolis le temps et la mort.(source Le Grand Atlas de la Littérature Française)

                                                                  sans_titre1_1

Almanach poétique : Jules Supervielle

Celui qui chante dans ses vers,
Celui qui cherche dans ses mots,
Celui qui dit ombres sur blanc
Et blancheurs comme sur la mer
Noirceurs sur tout le continent,
Celui qui murmure et se tait
Pour mieux entendre la confuse
Dont la voix peu à peu s’éclaire
De ce que seule elle a connu
Celui qui sombre sans regret
Toujours trompé par son secret
Qui s’approche un peu et s’éloigne
Bien plus qu’il ne s’est approché,
Celui qui sait et ne dit pas
Ce qui perle au bout de ses lèvres
Et, se taisant, ne le dira
Qu’au fond d’une blafarde fièvre
Au pays des murs sans oreilles,
Celui qui n’a rien dans les bras
Sinon une grand tendresse,
Ô maîtresse sans précédent,
Sans regard, sans cœur, sans caresses,
Celui-là vous savez qui c’est
Ce n’est pas lui qui le dira
Jules Supervielle, La Fable du monde, suivi de Oublieuse Mémoire, Poésie/Gallimard n° 219 (1987), p. 94.

 XG018

Le premier arbre

C’était lors de mon premier arbre,
J’avais beau le sentir en moi
Il me surprit par tant de branches,
Il était arbre mille fois
Moi qui suis tout ce que je forme
Je ne me savais pas feuillu,
Voilà que je donnais de l’ombre
Et j’avais des oiseaux dessus.
Je cachais ma sève divine
Dans ce fût qui montait au ciel
Mais j’étais pris par la racine
Comme à un piège naturel.
C’était lors de mon premier arbre,
L’homme s’assit sous le feuillage
Si tendre d’être si nouveau.
Etais-je un chêne ou bien un orme
C’est loin et je ne sais pas trop
Mais je sais bien qu’il plut à l’homme
Qui s’endormit les yeux en joie
Pour y rêver d’un petit bois.
Alors au sortir de mon somme
D’un coup je fis une forêt de grand arbres nés centenaires
Et trois cents cerfs la parcouraient
Avec leurs biches déjà mères.

Jules Supervielle

                      2231469629_1

Par ankana87 le 18 février, 2009 dans poesie, romans
3 commentaires

Marrons et Châtaignes

Marrons et Châtaignes dans creations chataignier_greffe_lyon_mini marron dans Flore

Dans la langue française , il ne manque pas d’expressions avec ces deux mots .

En voilà un petit assortiment , qui je suis sûre vous ravivra la mémoire!!

                      automne dans romans

« Le fichu caractère de ma femme avait des causes physiologiques. Son opération l’a transformée.
Evidemment, elle sera toujours un peu châtaigne sous bogue, mais elle devient vivable. »
Vipère au poing (1948)
Citations de Hervé Bazin

A  la Saint-Martin, la châtaigne et le vin nouveau.
11 novembre
Citations de Dictons 

 Pluie de Notre-Dame, - Fait tout vin ou tout châtaigne.
Citations de Dictons

Tirer les marrons du feu :

se donner de la peine, courir des risques pour le profit d’un autre.

Cette expression trouve sa source dans une fable de La Fontaine « le singe et le chat ».

Etre marron :

être trompé, se faire avoir , tombé dans un piège.

Etre servi (ou paumé) marron ; c’est être pris en flagrant délit!

Faire quelqu’un marron :

berner quelqu’un.

Porter sur soi des marrons d’inde te guérit des hémorroïdes  .

                            chataigne

Si vous connaissez des proverbes ou/et des citations avec les mots châtaigne et marron , faîtes-le moi savoir et je les rajouterai avec plaisir……..Merci!

 

Un petit tour du côté des libraires :

9782951747340FS

La châtaigne entre enfin dans nos cuisines par la grande porte grâce aux Parcs naturels régionaux des Monts d’Ardèche, du Haut-Languedoc et du Périgord-Limousin et au Parc National des Cévennes qui ont organisé le premier concours gastronomique dédié à la châtaigne.
Sous la présidence d’un grand chef, Michel Chabran, huit cuisiniers ont mis la châtaigne en musique sur leurs pianos respectifs. Il en ressort un beau livre de cuisine, richement illustré, avec de nombreuses recettes mises en valeur par le photographe Claude Fougeirol. De tous temps la châtaigne a eu un air de fête. Il était plus que temps de la célébrer !.

9782350351919FS

Ce livre vous emmène dans les Monts d’Ardèche, Parc Naturel Régional de France où des générations de paysans ont su préserver, développer et faire officiellement reconnaître les spécificités du terroir ardéchois ainsi que leur savoir-faire au travers de l’AOC  » Châtaigne d’Ardèche « .
Découvrez également les trésors de bien-faits que renferme la châtaigne. Ce fruit s’invite désormais dans tous les plats à travers ses nombreuses déclinaisons : flocons, crèmes, purée, tartines craquantes, pâtes. Autant de source d’idées créatives pour la cuisine.

9782916272504FSTout le monde connaît l’Ardèche pour sa crème de marrons.
Mais que connaît-on de la châtaigne d’Ardèche, sinon qu’elle est intimement associée à l’histoire de ce département, aujourd’hui premier producteur gde France ? Si la châtaigne est un fruit de ,l’histoire, c’est aussi l’histoire d’une reconquête : alors que la castanéiculture confirme sa volonté de s’engager dans une filière de qualité, sa singularité et ses enjeux économiques, sociaux et patrimoniaux commencent à être reconnus.

9782844943316FSDifficile de faire vivre trois générations sous le même toit lorsque les caractères sont bien trempés : Yolaine le constate quotidiennement.
Les disputes entre sa mère et sa grand-mère maternelle, la propriétaire du domaine, ont rendu le départ inéluctable. Adrienne et Henri, les parents de Yolaine, décident donc de quitter la ferme familiale. Ils ont l’occasion de s’installer, avec leurs quatre enfants, dans une métairie au cœur de la châtaigneraie où les terres sont moins fertiles que celles de la vallée. L’acclimatation réservera bien des surprises à Yolaine, plongée dans le trouble des amours débutantes.

BONNE LECTURE……..

                                bonnejournecadreroseroses7

Par ankana87 le 18 février, 2009 dans creations, Flore, romans
3 commentaires

infos-africa.fr |
MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
laguyane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | grandir
| Rapport Prévention Charleroi
| Les choses de la vie ...